Société

Fêtes de fin d’année : La commercialisation et l’utilisation des pétards interdites sur tout le territoire togolais

L’ultimatum a été posé par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame. En conférence de presse ce 12 décembre, le colonel a prévenu les contrevenants à cette interdiction : ils risquent la prison!

Depuis plusieurs années le ministère de la santé interdit l’utilisation des pétards sans grand succès. La scène se répète chaque année: interdiction-commercialisation-utilisation. Mais cette fois, le cycle n’est pas prêt de se reproduire, à en croire Yark Damehame. Des mesures drastiques seront prises cette année pour plier la population à cette interdiction.

Le ministre de la sécurité compte rester ferme cette fois, puisque selon lui, l’erreur est à éviter en raison de la menace terroriste. Le ministère dit avoir également enregistré des blessés, victimes de l’utilisation des pétards l’année dernière.

Par conséquent, tout commerçant ou utilisateur qui s’entêtera cette année sera soumis au payement de lourdes amendes en plus d’un séjour à la prison civile.

 

Commentaire d'article

Umalis