coopération

12ème session ordinaire du conseil de l’entente : 2,2 milliards adoptés pour l’exercice 2018

Réunis ce dimanche 10 décembre à Lomé, les ministres du Conseil de l’entente ont étudié le rapport issu des trois jours de travaux du comité des experts du Conseil. La concertation a permis de valider  le budget 2018 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.280.281.299 francs CFA.

En ouvrant la séance, Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, en qualité de président du Conseil de l’entente,  a félicité le choix des politiques stratégiques sectorielles accordant une place privilégiée aux domaines ayant des impacts ressentis dans les ménages. Une allusion faite aux projets hydrauliques villageois dans cinq villages des régions centrale, de la Kara et des Plateaux du Togo.

Les ministres ont, à l’issue des travaux, validé le  rapport d’activité du secrétariat, du budget 2017 ainsi que le rapport du contrôleur financier comptant pour la période du 1er Juin au 31 Octobre 2017. Le budget 2018 a également été examiné et adopté puis un Commissaire aux comptes pour les exercices 2017-2018 a été nommé. Le choix a été porté sur Marc Wabi, Expert-Comptable Agréé, Associé Gérant du Cabinet Deloitte Cote d’Ivoire.

Les membres du conseil ont par ailleurs saisi l’occasion pour planifier les prochaines actions. A cet effet, le ministre Robert Dussey, a exhorté le Secrétariat de ladite institution non seulement à accélérer les démarches pour avoir des faveurs de la Banque Africaine de Développement (BAD)  tout en multipliant des actions vers d’autres partenaires pour l’aboutissement du plan stratégique du CERFER qui peine à être mis en œuvre .

 

Commentaire d'article

Umalis