Politique

Togo/ Une nouvelle page s’ouvre pour le HCRRUN

Le 06 décembre 2017 est la date prévue pour démarrer la phase d’indemnisation  des victimes des troubles sociopolitiques survenus au Togo entre 1958 et 2005. Cette opération annoncée il y’a quelques mois par le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) s’inscrit dans la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation.

Des 68 principales recommandations de la CVJR résumées dans « le livre blanc », une sorte de feuille de route du gouvernement  pour la mise en œuvre  des instructions de la commission, seulement quelques uns ont été exécutés.  Cinq ans après les travaux de la CVJR, le HCRRUN veut passer à l’étape trois, après la grande cérémonie de « purification du Togo » et la tournée de la commission des reformes suspendue avant son terme.

Le lancement officiel de cette phase d’indemnisation  débute donc ce mercredi à Lomé. Une conférence de presse au cours de laquelle, les professionnels des médias seront édifiés sur les contours de ce processus donnera le ton aux travaux.

Rappelons que début janvier, un approvisionnement de deux milliards de FCFA a été fait dans le budget du HCRRUN pour mener à bien sa mission.

« Le HCRRUN fera tout ce qui est en son pouvoir pour accorder aux victimes des réparations justes qui tiennent compte des torts qui leur ont été causés », avait  promis Mme Awa Nana Daboya, présidente du HCRUUN

Commentaire d'article

Umalis