Politique

Les propositions du Parti du peuple et d’Intégrité (PPI) pour une sortie de crise au Togo

Récemment porté sur les fonds baptismaux au Togo, le Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI), a fait sa lecture de la crise politique que traverse le pays depuis plus de 3 mois. Ce parti dit être favorable au retour à la constitution de 1992 mais dans sa version révisée. Il recommande que la constitution originelle de 1992 soit réadaptée « aux contextes socio-politiques de l’heure ».

Pour Zato Kadambaya, représentant de cette formation politique aux États-Unis, la constitution qui sera réadaptée doit être « plus armée et difficile à tripatouiller ». Le parti est pour la limitation du mandat présidentiel et soutient qu’ « en aucun cas, un Togolais qui qu’il soit », ne peut faire plus de deux mandats.

Selon la déclaration publiée par le PPI, « la Constitution est un document sacré et sa modification ne devrait se faire sur un coup de tête. On ne doit pas la changer le soir et l’utiliser le matin ». Pour cette révision, cette formation politique propose que les amendements qu’apporteront les députés soient faits par les 2/3 de l’Assemblée nationale. Ceci permettrait d’éviter le scénario de 2005.

Au sujet du vote de la diaspora, il recommande que des dispositions soient prises pour éviter la fraude électorale.

Commentaire d'article

Umalis