Technologie

Accès de la population togolaise à Internet : De 7 à 90% d’ici 2022, ambition démesurée ou pragmatisme?

Selon un responsable du ministère de l’Economie numérique, 90% de la population togolaise auront accès à la connexion Internet dans un peu plus de 4 ans. Selon les statistiques, près de 20% des abonnés de Togo Cellulaire et de Moov seraient également des utilisateurs des services 3G.

D’après une étude de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique) confirmée par « Internet Live Stats », seulement 7% de la population togolaise (entreprises inclus) ont accès à internet. Passer de 7 à 90% en moins de 5 ans semble être une illusion dans laquelle s’aventure le Togo. Surtout que ces dernières années, le Togo a beaucoup régressé en matière de couverture Internet de la population dans la sous-région.

En 2000, le pays de Faure Gnassingbé était en tête de classement avec 100 000 utilisateurs internet, alors que la Cote d’ivoire, le Ghana, le Sénégal, le Bénin et le Burkina Faso balbutiaient derrière avec respectivement 40 000, 30 000, 40 000, 15 000 et 10 000 utilisateurs d’internet. 16 ans après, le Togo n’a pas fait un grand exploit avec seulement 430 482 connectés dont 340 000 utilisateurs d’internet ; ce qui équivaut selon l’organisation «Internet World State » à un taux de pénétration de 0,1% dans la sous-région Ouest Africaine.

Pour remonter la pente, le Togo doit offrir aux particuliers et aux entreprises une connexion Internet fiable et à un coût abordable. Malgré le déploiement de la fibre, les nombreux projets de E-gouvernement et Warcip ainsi que le projet d’exonération de taxes sur l’importation des terminaux informatiques, d’importants défis reste à relever.

Commentaire d'article

Umalis