Politique

Nana Akufo-Addo et Emmanuel Macron ont échangé sur la crise togolaise

Troisième et dernière étape de sa première tournée en Afrique, le président français Emmanuel Macron s’est rendu à Accra au Ghana après le 5ème sommet UA-UE tenu dans la capitale ivoirienne. Au cours de cette visite, le N°1 français s’est entretenu avec le président ghanéen Nana Akufo-Addo.

Les deux présidents ont discuté coopération. Ils veulent renforcer ce lien entre les deux peuples. Le chef d’État ghanéen envisage même promouvoir l’apprentissage de la langue de Molière dans les écoles ghanéennes. Aussi, la crise togolaise s’est invitée dans les échanges selon Rfi.

Mercredi dernier, le président Macron a dit qu’il souhaiterait que « le peuple togolais puisse s’exprimer librement ». Et d’ajouter, « je souhaite que l’Union africaine soit la plateforme qui permette de porter cela avec beaucoup plus de vigueur ».

Rappelons que Nana Akufo-Addo est celui qui conduit la médiation dans cette crise. Il a eu à rencontrer plusieurs leaders de la coalition de l’opposition et certaines personnalités togolaises à cet effet. Même son ministre de la sécurité était à Lomé à deux reprises. Ces rencontres et consultations devraient aplanir la voie pour l’ouverture du dialogue pouvoir-opposition.

Pour l’heure, l’opposition maintient la pression populaire à travers des manifestations çà et là dans le pays.

 

Commentaire d'article

Umalis