Développement

Le Togo est l’un des pays à avoir ratifié le plus de conventions maritimes

Selon le lieutenant-colonel Henri Georges Rul, expert de l’ONUDC (Office des Nations unies contre la drogue et le crime), le Togo est l’un des pays ayant exprimé son engagement dans la lutte contre la piraterie maritime en ratifiant le plus de conventions.

En effet, l’ONUDC a pour mission d’assister les Etats membres de l’ONU dans la réalisation de l’objectif de sécurité et de justice dans un monde plus sûr où les risques de criminalité et de terrorisme seront réduits. De fait, le Togo dispose d’une législation solide pour combattre toutes les formes de trafic en mer. En outre, l’organisation offre une formation d’un mois à 56 fonctionnaires togolais intervenant dans l’organisation de l’action de l’Etat en mer en ce qui concerne les domaines de la police administrative et judiciaire.

Pour Takougnadi Néyo, le préfet maritime, l’histoire de l’action de l’Etat en mer n’est qu’à son début et s’inscrit dans la durée avec une organisation optimisée et une collaboration étroite entre toutes les administrations. L’ONUDC est disposée à accompagner le Togo dans la coopération technique sur le terrain, la recherche et le travail analytique ainsi que le travail normatif. Les sessions de formation seront axées sur les thématiques suivantes : la lutte contre la piraterie maritime, le trafic de stupéfiants, la pollution, la traite des migrants, la pêche illicite et la sureté portuaire.

Commentaire d'article

Umalis