Politique

Blocus au niveau de l’État Major: selon François Kampatibe « le régime a peur de son ombre »

Sur les ondes de la radio Victoire Fm, le conseiller du président national de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), François Kampatibe a réagi par rapport aux propos du ministre Yark Damehane, relatifs au blocus posé au niveau de l’État-major. Le ministre justifiait cela en ces termes : « les gens ont des projets, il faut éviter de leur donner l’occasion de les réaliser ».

A cette allégation, M. Kampatibe rétorque en disant que, c’est Faure Gnassingbé qui peut décider ou non de sombrer ce pays. « C’est lui qui possède les armes et que l’opposition n’y va qu’à mains nues », tout en précisant qu’aucune arme ne circule dans le pays. « C’est de la pure spéculation », a-t-il martelé.

Pour lui, « le régime a peur de son ombre ». Comme disait un internaute, « le régime et ses acolytes n’ont plus l’esprit tranquille. Ils voient des menaces un peu partout, jusqu’à bloquer le passage aux militants lors des manifestations de l’opposition au niveau de l’État Major ».

Au sujet de la libération du Secrétaire national du PNP, Dr Sama, le député reconnait que c’est un bon début mais il reste beaucoup à faire en matière des mesures d’apaisement annoncées par le gouvernement.

Commentaire d'article

Umalis