Finance

Togo / Assemblée nationale : La loi de finance rectificative votée, un pas vers l’étude du budget 2018

Le texte relatif à la loi de finance rectificative a été préalablement adopté en Conseil des Ministres  le 14 novembre dernier et voté ce lundi en plénière par la majorité des députés présents. C’est un collectif budgétaire qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 1421,2 milliards de francs CFA.

Selon le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, cette loi rectificative illustre la volonté du gouvernement togolais de répondre aux besoins sociaux spécifiques, essentiellement ceux relatifs à la fonction enseignante ainsi que d’autres priorités liées à la crise que traverse actuellement le pays. Rappelons que la loi de finance  rectificative exercice 2017 que viennent de voter les parlementaires permet d’aller  à l’étude  de finances en vue de l’élaboration du budget général de l’Etat, exercice 2018, dont les travaux en commission sont prévus dans quelques jours.

Toutefois, il est à noter que la conjoncture économique défavorable dans la sous-région ouest-Africaine en est pour quelque chose dans la mauvaise impasse dans laquelle se trouve l’économie togolaise. Il faut souligner également la situation sociopolitique nationale et les revendications liées au secteur éducatif au Togo. Par contre, l’accord triennal conclu entre le Fonds  monétaire international (FMI) et le Togo a joué en faveur de l’adoption du texte de la loi rectificative.

Commentaire d'article

Umalis