Santé

Journée mondiale des toilettes : La pénurie de WC est un réel problème de santé publique, agissons maintenant!

La Journée mondiale des toilettes est célébrée le 19 novembre de chaque année. Cette initiative est le fruit de nombreuses réflexions par rapport au phénomène mondial de la défécation à l’air libre, fléau qui est à l’origine de nombreuses maladies dans le monde. Selon l’OMS, 54 % de la population rurale africaine défèque à l’air libre. Par ailleurs, 2.4 milliards d’individus sur les près de 8 milliards vivent encore aujourd’hui sans toilettes.

Le thème 2017 de la Journée mondiale des toilettes s’inscrit dans le prolongement de celui de la Journée mondiale de l’eau, à savoir « les eaux usées ». Plusieurs milliards de personnes dans le monde ne comprennent pas encore l’importance de l’assainissement. Par conséquent, les excréments se retrouvent dans l’environnement et propagent des maladies mortelles, compromettant ainsi les avancées sanitaires et l’amélioration du taux de survie des enfants.

En Afrique principalement, la couverture en matière d’assainissement avoisine les 25% en milieu urbain et 3 % en milieu rural. Cette pratique est à l’origine de 20.000 décès d’enfants de moins de 5 ans chaque année. Pour atteindre l’ODD n° 6, les excréments de chacun doivent être enfermés, transportés, traités et éliminés de façon sûre et durable. Revenant au thème principal de la journée mondiale des toilettes 2017, il est important d’élaborer un traitement adéquat des eaux usées pour avoir des répercussions positives sur la santé et les conditions de vie des populations. Au Togo, le gouvernement s’est engagé depuis plusieurs années dans l’installation de latrines publiques en ville et en périphéries.

Commentaire d'article

Umalis