Société

Les acteurs impliqués ont pris connaissance des mesures de la stratégie de migration professionnelle au Togo

Un atelier de validation de la stratégie de migration professionnelle au Togo a été organisé ce lundi par le Ministère de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative. Le projet « Soutien à la libre circulation des personnes et à la Migration en Afrique de l’Ouest » a été financé par l’Union Européenne et la CEDEAO.

L’objectif de cet atelier est de permettre aux parties prenantes d’en savoir plus sur la version finale de la stratégie de migration professionnelle et de son plan d’action opérationnel. Rappelons qu’il y a eu au préalable une phase de pré-validation de la stratégie de migration professionnelle au Togo et l’élaboration de son plan d’actions. Plusieurs points sont pris en compte dans ce document : la présentation du rapport méthodologique, la présentation du contenu du document de stratégie de migration professionnelle  au Togo, le recueil des observations et des amendements éventuels ainsi que la validation du document sous réserve de la prise en compte des observations et amendements.

Le Directeur de Cabinet du Ministère de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, M. Kossi Kassegnin Donko, a rappelé que la stratégie de la migration professionnelle est d’une importance capitale pour le Togo. Il est question d’offrir l’opportunité aux acteurs de gérer et de gouverner autrement la migration de travail dans le but d’optimiser ses effets positifs au développement du pays et réduire ses impacts néfastes.

Notons que le projet « Soutien à la libre circulation des personnes et à la migration en Afrique de l’Ouest » vise à augmenter le potentiel de développement de la libre circulation des personnes et de la migration en Afrique de l’Ouest en soutenant la mise en œuvre effective du Protocole sur la libre circulation des personnes de la CEDEAO ainsi que l’approche commune en matière de Migration.

Commentaire d'article

Umalis