Faits divers

Togo / Malgré les polémiques qu’il suscite, l’humoriste Gogoligo se dit défenseur de la paix

Gogoligo à Lomé – © 2017 Photo Benjamin Reverdit

Dans une interview accordée à Amina Mag, Komi N’Tsuley Mawulikplimi alias Gogoligo se prononce de façon claire et précise sur la situation sociopolitique de son pays. En tant qu’artiste, il se dit messager de paix et la « voix des sans-voix ».

« Quelles que soient nos divergences politiques, l’intérêt de la Nation doit être au-dessus de tout », rappelle-t-il. La paix et la stabilité sont les conditions essentielles pour que les activités socioprofessionnelles prospèrent et que l’économie du pays soit florissante. « Au Togo, tout le monde est bien au courant de ce qui se passe, tout le monde veut la paix et certains souhaitent l’alternance, mais cela doit se faire dans la paix et le dialogue, pas dans la violence. La classe politique doit s’assoir pour parler et trouver un consensus. Car toutes les vies humaines perdues sont une vraie tragédie pour le pays, qu’elles soient du côté de la population ou des forces de l’ordre », indique Gogoligo.

Selon cet artiste que d’aucuns ont ironiquement surnommé « Griot du parti Unir », si changement il doit y avoir, cela devrait advenir conformément à la loi qui régit la République. Vu que « le président de la République a été élu démocratiquement. Il faut mener les réformes jusqu’au bout et  aller au référendum, comme la loi nous le dit. C’est pourquoi les hommes politiques – qu’ils soient du pouvoir comme de l’opposition – doivent s’entendre pour l’amour qu’ils ont pour leur pays. Ils doivent laisser leurs appartenances politiques de côté et penser d’abord à la Nation, car le Togo aime tous ses enfants ».

Quand au silence dans lequel s’est muré le Chef de l’Etat depuis le début de la crise, Gogoligo l’invite plutôt à « parler et faire un discours pour rassurer le pays et la population car ce n’est pas tout le monde qui s’oppose. Il y a deux camps. Il doit rassurer tout le monde car c’est lui le Papa  de tous les Togolais ».

Commentaire d'article

Umalis