Politique

Togo / « S’ils tiennent, nous tiendrons aussi. C’est seulement les chaussures de sport qui vont coûter chers », ironise Yark Damehane

(Image togoportail.net)

Fidèle à sa mission, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile Yark Damehame a dressé hier lors d’une conférence de presse le bilan de la troisième journée de la série de manifestations organisées par la coalition des 14 partis de l’opposition. Satisfait de l’attitude civique des manifestants, il a même déclaré qu’ « à cette allure, c’est le Togo qui gagne ».

Pour une fois, le ministre de la Sécurité Yark Damehane n’a relevé aucune tentative de trouble à l’ordre publique lors des manifestations dans les rues de Lomé et dans quelques localités. Excepté certains manifestants qui ont tenté d’aller au niveau du Port Autonome de Lomé ou vers le Carrefour Limousine (itinéraires non prévus), il a tenu à féliciter d’autres manifestants qui se sont employés à recadrer les plus têtus. En ce qui concerne le car-podium des artistes engagés attaqué au niveau d’Agoè, le ministre dit avoir entamé les investigations sans pour autant être en possession d’éléments sûrs avant la conférence de presse.

Pour le ministre Yark Damehame, il n’y a aucun problème à ce que les manifestations soient organisées dans le respect des dispositions de la loi en vigueur. « S’ils tiennent, nous aussi on va tenir. C’est seulement les chaussures de sport qui vont coûter chers », a-t-il lancé dans un ton plaisantin. A cet effet, il a confirmé la réception par son collègue de l’Administration territoriale d’une correspondance de l’opposition annonçant les marches pacifiques les mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de la semaine prochaine.

Commentaire d'article

Umalis