Finance

Togo : La dette trop élevée étrangle l’économie du pays, le ministre Sani Yaya a trouvé un « plan B »

Le rapport sur les perspectives économiques régionales en Afrique subsaharienne a été présenté ce jeudi par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, devant les représentants du Fonds Monétaire International (FMI). Il a dévoilé les stratégies à adopter en vue d’assurer une santé financière au pays.

Dans ce document réalisé par l’institution internationale et publié lors des Assemblées d’automne à Washington, il a été indiqué que la situation de la région ouest-africaine en matière des finances reste essentiellement préoccupante. En effet, le taux de croissance devra atteindre 2,6% d’ici la fin de l’année mais, cela ne représente qu’une infime partie du défi qui s’impose.

Selon le ministre Sani Yaya, il est important de poursuivre l’assainissement des finances publiques envisagé par de nombreux pays à l’instar du Togo. Par ailleurs, des réformes structurelles devront être effectuées en vue de corriger les limites à la croissance. A terme, ces démarches permettront de diminuer et de stabiliser la dette du pays qui, jusqu’alors, est à un niveau très élevé contrairement aux autres pays ouest-africains.

Commentaire d'article

Umalis