Culture & Réligion

Musique/ Voici la liste des jeunes artistes togolais les plus riches!!!

Le site culturel Togo Music Show a recensé les artistes de la dernière génération qui s’en mettent pleins les poches en exerçant leur passion. Le site dit s’être basé sur des recherches approfondies et des sources fiables pour effectuer son classement.

Ils sont au total cinq(5) ces jeunes artistes qui font le bonheur de leurs fans et le plein de leurs comptes bancaires.

El Magnifico

C’est le premier de ce classement. Artiste, Producteur et Hommes d’affaires. Très connu á l’extérieur du Togo, El Magnifico possède une maison à Accra et une autre au Nigeria qui sont évalués à des centaines de millions en plus de celle ou loge sa famille à Lomé. En plus de cela,  le Boss de la maison de production  KingM Entertainment, possède une Ford King Ranch F-150 Année 2016 qui lui a coûté 30 Millions de Fcfa.

Master Just  (Membre Toofan)

Ses prestations ne coutent pas moins de 15 millions de FCfa. Aujourd’hui Ambassadeur Aimes-Afrique, Unicef et Woodin avec une voiture Hammer H3 cendre dans un garage estimé á 11 millions de FCfa, l’artiste a bâti sa fortune grâce à ses revenus en tant qu’arrangeur.

Barabas (deuxième membre toofan)

Spécialiste de Hookline et Rappeur du groupe Toofan, Barabas vit de son art grâce aux cachets et contrats de Publicite. Notons qu’il est aussi ambassadeur de Aimes-Afrique, Unicef et Woodin. Il roule une voiture Chrysler 300C SRF8 d’une valeur de 8Millions de Fcfa.

ALLone

On le considère comme l’un des meilleurs artistes africains vivant en suède.  All one peut se réjouir de sa petite richesse grâce à ses tournées interminables qu’il effectue en Europe et aux USA.

Almok

La coqueluche de Fanga Music est la seule  dame du classement. Elle se fait essentiellement des revenus sur les tournées internationales avec plus  de 10 millions par Spectacle.  Ses multiples partenariats avec notamment TogoCellulaire , la société Textile Vlisco et sa posture d’ Ambassadrice Guiness au Togo apportent un plus à ses revenus.

 

 

Commentaire d'article

Umalis