Santé

Les trois maladies que vous hébergez en consommant le porc

Plus de 60% de la population mondiale raffolent de la viande du porc qui, dit-on, a un goût exquis. Malheureusement, cette popularité a un coût. En plus d’être la viande la plus consommée dans le monde, le porc s’avère être l’un des plus dangereux comportant des risques très élevés pour la santé du consommateur fidèle.

  1. L’hépatite E: La règle établie selon laquelle “tout est bon dans le cochon” semble être source de danger pour le consommateur. En particulier, la consommation du foie du porc peut être très risquée car, il est le principal émetteur alimentaire de l’hépatite E, un virus qui infecte 20 millions de personnes chaque année. Fièvre, fatigue, jaunisse, vomissement, douleurs articulaires et douleurs à l’estomac sont des signes à ne pas négliger.
  2. Sclérose en plaques: C’est une affection dévastatrice auto-immune impliquant le système nerveux central. Le lien entre le porc et la SP a été établi depuis les années 1980, lorsque les chercheurs ont analysé la relation entre la consommation de porc par habitant et la SP dans des dizaines de pays. D’autres études ont, par la suite, indiqué que les consommateurs de porc les plus enthousiastes étaient les plus malades. Les symptômes tels que la fatigue, l’engourdissement, le picotement cardiaque et la douleur devraient vous alerter.
  3. Cancer du foie et cirrhose: La consommation régulière de la viande du porc favorise certains facteurs de risque prévisibles, à savoir l’infection à l’hépatite B et C, l’exposition à l’aflatoxine (un agent cancérogène produit par la moisissure). Il a été également prouvé que la consommation du porc va de pair avec l’alcoolisme.

Commentaire d'article

Umalis