Agro-Environnement

Le Togo et le Bénin unis contre la pêche illicite

Le Togo et le Bénin s’unissent pour lutter contre la pêche illicite. En collaboration avec la direction de la coopération de sécurité et de défense de France, les inspecteurs de pêches togolais et béninois renforcent leurs capacités institutionnelles pour mieux faire face à ce phénomène, dont le dommage financier est évalué à 2,3 milliards de Francs CFA l’an.

Selon les organisateurs, la pêche illicite sur les côtes ouest-africaines et surtout dans le golfe de Guinée prend une ampleur inquiétante, et donc une synergie d’action peut venir à bout du phénomène. « Face à cette véritable menace, il était donc temps de mener une lutte coordonnée dans le  cadre d’une coopération bilatérale et multilatérale », a indiqué le colonel Ouro-Koura Agadazi, ministre togolais en charge des questions halieutiques.

La rencontre a démarré lundi dernier et prend fin ce vendredi 10 novembre. Plusieurs thèmes ont fait objet de communication à savoir, le système de contrôle et de surveillance des pêches, les procédures d’inspection des navires, sur terre et en mer, les systèmes de contrôle et l’aspect juridique de la réplique.

Y prennent part, les inspecteurs de l’administration du domaine, les marins, les agents de police de la pêche et tous les acteurs intervenant dans le secteur.

Commentaire d'article

Umalis