Politique

Dénigré par les « alliés de la technologie », Faure Gnassingbé fait appel à la béninoise Reckya Madougou

Ancienne ministre de Thomas Boni Yayi (ex-président du Bénin), Mme Reckya Madougou a atterri au palais de la présidence de la République du Togo il y a quelques mois. Auditrice silencieuse et actrice discrète, elle aurait été chargée par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, de mettre en place une stratégie de communication de crise qui contribuera à mettre définitivement fin à la situation sociopolitique qui n’a que trop duré. Ne dit-on pas, « ce que femme veut, Dieu veut » ?

Selon le site jeuneafrique.com, la Béninoise Reckya Madougou prend désormais part à toutes les réunions au Palais de Lomé II. En effet, la crise sociopolitique que connait le Togo depuis plus de deux mois a permis de révéler un côté jusque-là caché de la « perle de Lomé II » : des talents de communicatrice avéré. Cela lui a valu de gagner en influence depuis le début de la contestation et d’être investie de la lourde mais noble tâche de mettre en place une stratégie de communication de crise pour en finir avec ce cauchemar.

En vue d’obtenir les résultats escomptés, cette ex-ministre du gouvernement de Thomas Boni Yayi aurait sollicité les services d’une dizaine de web-activistes et de journalistes venus spécialement de Cotonou afin de renforcer les médias togolais. Rappelons que Mme Reckya Madougou était depuis 2015 la conseillère de Faure Gnassingbé sur les questions liées à la microfinance et n’a été recrutée au cabinet présidentiel qu’en mai dernier.

Commentaire d'article

Umalis