Politique

Togo/Le parti Unir est-il dissociable du gouvernement togolais ?

Il faut croire que « oui ». Alors que la majorité des membres du gouvernement sont partisans du parti présidentiel, les cadres du parti UNIR se prononcent sur la décision du chef de l’État d’organiser le dialogue. Dans un communiqué, le parti salue l’initiative en ces termes:

« Le parti Union pour la République(UNIR) a suivi avec grand intérêt, le communiqué du Gouvernement du Lundi 06 Novembre 2017, rendant public les actions de concertation et de recadrage de l’exercice du droit et de la liberté de réunion et de manifestation pacifiques publiques.
Ce communiqué a également fait part des courageuses mesures qui suivent, allant dans le sens de l’apaisement et de la paix sociale :

– La remise en liberté de 42 personnes interpelées, jugées et condamnées par diverses juridictions dans le cadre des récentes manifestations violentes, – La restitution des motocyclettes saisies à Lomé lors de la manifestation du 7 septembre 2017 et ce, après 22 heures, – La levée de la mesure de contrôle judiciaire de monsieur Jean- Pierre FABRE, chef de file de l’opposition, dans la procédure des incendies.
Enfin dans l’intérêt national, il est annoncé l’ouverture à Lomé d’un dialogue avec l’ensemble de la classe politique.

Le parti Union pour la République (UNIR), tout en en prenant acte, salue l’opportunité et le doigté des décisions et remercie le Président de la République pour sa magnanimité et son ouverture constante.
Le parti Union pour la République (UNIR) apprécie les présentes décisions à leur juste valeur, encourage le gouvernement dans sa perspective de l’apaisement et l’assure de son entier et indéfectible soutien.

Le parti Union pour la République (UNIR) invite l’ensemblede la classe politique nationale à opter pour l’intérêtsupérieur de la nation, en saisissant cette nouvelle main tendue du Chef de l’Etat.

Le parti Union pour la République espère enfin, que l’opposition saisira cette nouvelle offre de dialogue comme l’opportunité unique pour sauvegarder la cohésion et la paix sociale, fondements irréversibles de notre nation commune.

Fait à Lomé, le Mardi 07 Novembre 2017
Pour le parti Union pour la République,
Le Secrétaire Exécutif
ATCHOLI Aklesso ».

Commentaire d'article

Umalis