Politique

Première journée de manifestation: tout s’est déroulé sans incidents majeurs, le ministre Yark

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Yark Damehane, a encore fait une sortie médiatique comme c’est le cas après chaque manifestation de l’opposition pour faire le bilan de la journée. Selon lui, tout a été pour le mieux dans les villes ou les manifestations ont eu lieu.

Le patron de la sécurité au Togo s’est félicité de ce que les manifestations se sont déroulées sans incidents majeurs dans plusieurs villes du pays, hormis des individus arrêtés en possession d’armes blanches molestés puis remis aux forces de l’ordre. « Je tiens à saluer la coopération fructueuse des forces de sécurité et les services d’ordre mis en place par les organisateurs des manifestations », a indiqué le colonel Yark Damehane.

Pour le cas de Sokodé, le ministre avance que compte tenu des armes et minutions arrachées aux militaires et qui sont toujours dans la nature, le préfet de la localité a pris attache avec les leaders pour avorter la marche. Et donc ce qui est survenu serait un déficit de communication entre les organisateurs de la marche et les militants.

« Nous ne pouvons jamais accepter la tenue d’une quelconque manifestation dans cette ville, tant que les armes perdues ne sont pas encore retrouvées. Accepter une marche dans cette ville, c’est mettre la vie des concitoyens en danger », a-t-il martelé.

Commentaire d'article

Umalis