Sports

Le choix de Claude Leroy à la tête de la sélection togolaise serait politique, Tom Saintfiet

« Au Togo, j’y ai travaillé 14 mois. J’ai connu 3 présidents de fédération et 2 ministres des Sports. J’ai compris à la fin que c’était un choix politique pour Le Roy. J’ai eu 6 points sur 6 avant la Tunisie, Liberia et Djibouti (éliminatoires CAN 2017). J’ai gagné toutes mes rencontres et Le Roy était déjà dans le stade en Tunisie pour prendre ma place. On m’a expliqué qu’une entreprise française installée au Togo le voulait comme entraîneur, pas parce que je faisais du mauvais travail ».

Ce sont les explications données par l’ex sélectionneur des Éperviers du Togo Tom Saintfiet au site AfricaTopSport, visiblement pas remis de son « éviction de la tête de la sélection nationale. Ce dernier estime qu’il pouvait mieux faire pour les Éperviers lors de la CAN 2017. « J’aurais pu qualifier le Togo pour la CAN 2017. J’ai gagné contre le Liberia et Djibouti, Le Roy a fait match nul contre le Liberia et a seulement battu Djibouti alors je pense avoir eu de meilleurs résultats que lui. Les 19 derniers mois le montrent clairement », a souligné l’entraîneur belge.

Cela explique pourquoi Claude Leroy multiplie les échecs avec les Éperviers et est de plus en plus décrié par les togolais ? En tout cas, voici quelques chiffres pour vous permettre de tirer vos propres conclusions. En 18 matches, le « sorcier blanc » a totalisé 6 victoires, 8 défaites et 4 nuls…

Commentaire d'article

Umalis