Politique

Togo/ Pour une solution idoine à la crise, des organisations féminines se joignent à la lutte

Le  groupe de réflexion « Femmes Mobilisées pour la Paix au Togo  lance un cri de cœur face à la crise qui sévit au Togo. Au cours d’une conférence de presse tenue ce samedi, les femmes réunies au sein du groupe appellent chaque acteur engagé dans la présente crise à œuvrer pour  une solution concrète et pacifique.  

Plusieurs organisations féminines se sont rassemblées dans ce groupe, entre autres  le Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes dans l’Espace CEDEAO-Branche Togo (REPSFECO-Togo, un regroupement de 17 organisations féminines), le FECOMDE, Horizon Développement UGSL, APDF, APROFEHTO, etc.

Ces femmes, mères, sœurs, et épouses dans un élan du cœur ne sont pas indifférentes aux évènements tragiques qui se sont déroulés ces derniers jours au Togo. Dans une déclaration conjointe, les membres des différentes organisations suscitées  « font appel à l’esprit citoyen et surtout patriotique » des différentes parties de la crise qui mine le Togo.

« Au-delà des différences politiques, religieuses et ethniques, nous voulons croire que les filles et fils de cette nation, pourront s’asseoir autour d’une table dans les meilleurs délais en vue de discuter de l’avenir positif qu’ils veulent donner à ce pays cher à tous et à toutes et ceci dans l’intérêt supérieur des populations », souhaitent ces femmes togolaises.

Ces dernières disent ne plus supporter les violences enregistrées lors des manifestations, les destructions de biens publics et privés, les pertes en vies humaines, les blessés et arrestations arbitraires.

Elles invitent par conséquent les concernés « à limiter les dégâts déjà enregistrés en pertes de vies humaines ; en perte de biens publics et privés, et surtout en effritement du tissu social » en proposant « encore une fois un dialogue mais surtout franc et sincère » .

 

Commentaire d'article

Umalis