Technologie

Togo / Le génie du Dr Victor Agbegnenou : Numériser les écoles du Togo sans Internet, c’est possible !

Au cours d’une conférence organisée ce vendredi à l’Université de Lomé, le togolais Dr Victor Agbegnenou a présenté RETICE, une solution informatique qui permet de numériser les universités et les écoles du Togo sans dépendre d’Internet. Véritable révolution, vu que la qualité de la connexion Internet au Togo ne répond pas toujours aux attentes des populations, alors qu’elle est devenue aujourd’hui un outil de travail incontournable.

Grâce à RETICE (Réseau énergie technologie de l’information et de la communication en éducation), « chaque école aura de l’énergie, un serveur, un réseau sans fil sur toute l’étendue de l’école et puis une tablette pour chaque enfant. Chaque enfant bénéficiera d’un kit de panneau solaire et de petits accumulateurs ainsi que d’une tablette supplémentaire pour la maison. L’enfant travaille à l’école avec sa tablette qui dispose d’une carte mémoire. Quand il va à la maison, il prend sa carte mémoire et ses devoirs continuent à la maison grâce à sa tablette de maison », a expliqué Dr Victor Agbegnenou.

Cependant, « le RETICE ne touche pas aux programmes puisque les livres seront présents mais ils seront numérisés pour que leur coût soit le plus réduit possible » a-t-il précisé. En effet, l’avantage avec RETICE est que « le réseau de chaque établissement est totalement autonome, libre d’internet. Mais, si l’école a les moyens et qu’il veut de temps en temps connecter les enfants ou télécharger des applications pour l’école, ça peut se faire ». Les autorités universitaires se sont réjoui de cette invention qui bouleverser positivement l’éducation au Togo. « Avec cette solution, nous pensons que la plupart de nos problèmes en matière d’internet sera résolu. Nous avons hâte d’accompagner ce projet », a affirmé le 1er Vice-président de l’UL, Prof Komlan Batawila.

Vétérinaire de formation, Dr Victor Agbegnenou est diplômé de l’Académie de Moscou et de l’Ecole Supérieure de Maisons-Alfort en France. Pour ce togolais au parcours diversifié, la télécommunication est une passion.

Commentaire d'article

Umalis