Développement

Les membres du CNDS ont discuté de paix et de décentralisation ce vendredi à Dapaong

Le premier ministre togolais, Komi Selom Klassou, était présent à la réunion du Comité National de Suivi de la Décentralisation (CNDS) qui s’est déroulée ce vendredi à Dapaong. Presque toutes les questions liées à l’actualité sociopolitique de l’heure ont été abordées.

Selon le Chef du gouvernement, le processus de décentralisation constitue un objectif de taille à cause de l’importance qu’il revêt pour l’instauration de la paix dans le pays. En effet, « la paix, c’est l’unité dans la diversité », a-t-il déclaré à l’ouverture des travaux. Les discussions qui ont notamment porté sur les ressorts territoriaux ainsi que les compétences des nouvelles collectivités locales à s’autogérer.

Le renforcement de la démocratie locale est le but premier du projet de décentralisation qui permettra ainsi aux communes d’avoir une large autonomie de gestion. Rappelons que le CNSD, composé de représentants du gouvernement, des partis politiques, des chefs traditionnels et de la société civile, est l’instance d’exécution du programme de décentralisation au Togo.

Commentaire d'article

Umalis