Société

Togo / Factures d’électricités : La CEET s’insurge contre les propriétaires maisoniers

La Compagnie d’Energie Electrique du Togo (CEET) s’en prend, dans un communiqué, aux propriétaires des maisons de location. Elle dénonce les « escroqueries », les rajouts et les surenchères sur les factures d’électricité des locataires. La compagnie met en garde les propriétaires qui s’adonnent à la pratique et leur demande de remettre les locataires dans leurs droits.

La pratique est courante au Togo. Un vrai propriétaire ne paie pas de facture d’électricité. La problématique du logement a amené certains maisoniers véreux à escroquer leurs propriétaires.

La manœuvre est simple : Il suffit de surfacturer le kilowatt heure proportionnellement à la consommation du locataire et le surplus est bénéfique. D’autres, plus mesquins, refusent catégoriquement dans leurs maisons l’installation des sous compteurs ou des additionneuses. La décompte de la consommation est tout simplement imaginaire ou établie sur la base des appareils électroménagers que l’on dispose, qu’ils soient utilisés ou pas.

Ces abus sont encaissés volontairement ou à l’insu des locataires qui ne savent plus ou donner de la tête. Sans doute alarmée par la situation, la compagnie mère veut prendre les choses en main. Désormais, plus de surfacturation du kilowatt ou de refus d’installation des additionneuses. La CEET est catégorique dans son communiqué. La compagnie invite tout locataire victime de ces abus à dénoncer le propriétaire afin qu’elle « prenne les mesures qui s’imposent ».

 

Commentaire d'article

Umalis