Finance

FEC : Le Togo, les yeux levés vers le FMI pour une 2ème subvention de 20 milliards de FCFA

Le nouveau Chargé de mission du Fonds Monétaire International (FMI), Ivohasina Fizara Razafimahefa, était en mission à Lomé du 19 au 30 octobre 2017. Un bilan a été dressé par rapport aux programmes soutenus par cette institution au Togo notamment l’Accord triennal au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC). En général, le Togo est en odeur de sainteté auprès du FMI et peut toujours compter sur son appui.

Selon Ivohasina Fizara Razafimahefa, la performance du gouvernement appuyée par la FEC est satisfaisante. Par conséquent, c’est d’un commun accord que les services du FMI et les autorités togolais ont paraphé un accord visant à présenter les conclusions de la présente mission au prochain conseil d’administration du FMI prévu en mi-décembre de cette année. Avant cette période, le Togo pourra encaisser une deuxième subvention de 20 milliards de F CFA dans le cadre du programme appuyé par la Facilité élargie de crédit(FEC).

La qualité des performances résumées au solde budgétaire, le financement intérieur du gouvernement, les garanties de l’Etat et les repères structurels sont les critères sur lesquels s’est basé le FMI pour noter le parcours du Togo. Pour sa part, le ministre des Finances Sani Yaya a réaffirmé l’engagement du gouvernement dans la mise en œuvre des réformes structurelles afin de redynamiser l’économie et parvenir à une croissance soutenable pour un développement inclusif du Togo.

Rappelons que le Togo et le FMI ont conclu en janvier dernier à Lomé au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC), un accord de financement d’un montant de 238 millions de dollars, soit 128% du quota du Togo au FMI.

Commentaire d'article

Umalis