Politique

Des nouvelles dispositions du gouvernement pour des manifestations publiques pacifiques au Togo

Le gouvernement togolais, quelques partis politiques de l’opposition, des Organisations de la Société Civile et des autorités sécuritaires ont élaboré de manière consensuelle, les mesures devant régir dorénavant les manifestations publiques au Togo, pour éviter les affrontements survenus de par le passé. Les parties se sont convenues de 5 dispositions en tout.

Il s’agit en premier lieu, d’une concertation entre les responsables des services de maintien d’ordre des organisateurs et des forces de sécurité avant la manifestation. Il est également défini des  observateurs des forces de Sécurité identifiables par des brassards et tenues lors des marches, la présence des observateurs neutres pour suivre les manifestations, une opération sentinelle et faire aussi des briefings.

Les partis politiques ayant pris part à cette réunion sont entre autres, OBUTS, NET, CLE, CAR, ADDI, UFC, PPI, PDR, ATE. Du côté des acteurs sociaux et sécuritaires, les représentants des organisations de défense des droits de l’homme, les Directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationales et les commissaires.

Précisons que, 11 partis politiques de la coalition des 14 n’y étaient pas. Ces derniers ont estimés n’être pas vite informés.

Commentaire d'article

Umalis