Politique

L’opposition a le « OK » du gouvernement pour ses marches des 7, 8 et 9 novembre

Les marches annoncées pour les 7, 8 et 9 novembre prochains ne seront pas soumises à la décision récente du gouvernement interdisant les manifestations en semaine. Cette interdiction a été levée, information confirmée par les 14 partis politiques de la coalition de l’opposition ce mardi en conférence de presse.

Selon ces responsables, ils se sont convenus des itinéraires des manifestations lors d’une rencontre tenue ce lundi avec les autorités togolaises. Toutefois, les leaders de l’opposition n’oublient pas les évènements survenus lors des manifestations récentes et occasionnés par la « milice proche du régime ».

Par ailleurs, la coalition de l’opposition exige une enquête internationale indépendante pour situer les responsabilités. Elle dit déplorer la situation qui prévaut actuellement à Bafilo et Sokodé. Dans la foulée, elle invite la population à sortir en grand nombre pour libérer le Togo.

Selon elle, le Togo appartient à tous les togolais et non à une minorité. « Nous appelons les populations à sortir massivement pour faire comprendre au régime de Faure Gnassingbé qu’il ne nous fait pas peur malgré les répressions », a déclaré Brigitte Adjamagbo Johnson.

Commentaire d'article

Umalis