Politique

Crise au Togo/Une manifestation de l’opposition togolaise au GHANA dispersée: 27 personnes arrêtées

Le samedi dernier, en synergie avec d’autres manifestations qui se tenaient simultanément dans d’autres pays, des togolais ont marché sur le territoire ghanéen. Les manifestants ont tout simplement été réprimés par la police ghanéenne.

Le différend est né d’une incompréhension entre les deux parties. Selon les informations reçues, les organisateurs de la manifestation auraient soumis au ministère ghanéen en charge du dossier une requête pour la tenue de la marche. Selon le règlement du territoire, le jour , l’heure et l’itinéraire de la manifestation devraient être notifiés aux autorités ghanéennes. Toutefois ces conditions n’ont pas été respectées par les organisateurs de la marche. Contre toute attente, les autorités ghanéennes ont assisté avec surprise à la manifestation à un endroit qui n’était pas connu d’avance.

La manifestation  a purement et simplement  été dispersée par les forces de l’ordre ghanéennes. Des quelques 300 personnes  qui convergeaient vers le parc Kawukudi, lieu prévu pour le point de chute, 27 manifestants ont été arrêtées par les forces de l’ordre.  Et selon plusieurs sources, l’affaire  sera examinée à la police ce lundi pour violation à l’ordre public…

Aux dernières nouvelles, des tractations seraient en cours pour relâcher les personnes arrêtées.

Commentaire d'article

Umalis