Education

Togo / La CSET maintient la mobilisation et fera parler d’elle le lundi 6 novembre prochain

Malgré la promesse d’une année scolaire 2017-2018 paisible faite par le Chef du gouvernement togolais, il n’en est visiblement rien. A peine, la nouvelle année académique a commencé que les enseignants menacent de paralyser le système éducatif par des grèves et sit-in à répétition. Ils ont pour cela établi un plan d’attaque.

En effet, les membres de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) étaient en réunion dite extraordinaire dans la nuit d’hier pour planifier les activités des prochains jours. Plusieurs sujets liés à l’orientation des mouvements de grève pour une efficacité garantie ont été débattus et des décisions importantes prises. Selon quelques témoins, cette rencontre a duré près de trois heures et un consensus a été finalement trouvé pour palier à la situation actuelle.

Partis du constat selon lequel « la situation politique actuelle du pays rend inaudible les mouvements », les membres des syndicats de l’éducation du Togo ont discuté par rapport aux moyens de « maintenir au même moment la flamme de la mobilisation ». Il a été donc décidé de suspendre la grève la « semaine prochaine » pour éviter que leur manifestation ne soit noyée dans les mobilisations populaires de l’opposition. En revanche, un sit-in est prévu le lundi 6 octobre entre « 8h 8 min et 11h 11min ». Par ailleurs, un comité inter-fédérations sera mis en place pour la gestion des grèves en aval et amont.

Commentaire d'article

Umalis