Politique

Togo/ Putch au Burkina Faso en 2015: une troublante révélation sur le rôle joué par le Togo

Le putsch qu’a connu le pays des hommes intègres en 2015 aurait visiblement  été monté avec l’aide de certains pays africains. Outre la côte d’ivoire qui a été citée dans l’affaire. Le Togo aurait également prêté main forte à l’organisation de ce coup d’état. L’information a été révélée par le site de Jeune Afrique.

Jeune Afrique dit avoir pris connaissance de certains documents importants qui  permettent de remonter au Togo. « Dans l’ordonnance qu’il a transmise en juillet à la chambre de contrôle du tribunal militaire – et dont JA a obtenu copie de certains extraits –, le juge d’instruction François Yaméogo évoque le soutien fourni par un autre pays voisin (ndlr : en plus de la côte d’ivoire), le Togo » peut on lire sur le site.

L’article poursuit  en détaillant les circonstances de cette découverte. « Lors de son audition devant le magistrat, le commandant Abdoul Aziz Korogo, alors chef de corps du régiment de sécurité présidentielle (RSP), a affirmé que  le général Gilbert Dienderé lui avait ordonné « d’envoyer des éléments à la frontière du Togo en vue de récupérer du matériel de maintien de l’ordre » et que le « sous-lieutenant Boureima Zagré, en mission avec la Minusma au Mali et de passage à Ouagadougou, s’était  proposé » pour effectuer le voyage ».

Toutes ces information sont confirmées, toujours selon le site, par le sous-lieutenant qui  a confirmé dans sa déposition «  qu’il avait  » reçu un ordre de mission  » signé par le commandant Korogo pour se rendre au Togo du 17 au 18 septembre 2015, afin de récupérer du matériel de maintien de l’ordre ».

L’artillerie réceptionnée a ensuite été distribué à la gendarmerie et à la police dans le camp du RSP , a en croire les dires des deux hommes cités par Jeune Afrique.

 

Commentaire d'article

Umalis