Politique

Togo / Aimé Gogué de l’ADDI se prononce sur la proposition des 5 Chefs d’Etats africains pour la sortie de crise

Cinq (5) chefs d’Etat de pays membres de la CEDEAO dont le président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara ont proposé à leur homologue togolais des mesures pour mettre fin à la crise sociopolitique qui paralyse actuellement le Togo. Pour l’heure, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise ne s’est pas encore prononcée officiellement sur la question mais l’un des membres a donné un avis personnel.

Selon Prof Aimé Tchabouré Gogué, président du parti ADDI et membre de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, « si le président Ouattara pense que les négociations, c’est d’aboutir à l’acceptation du projet de loi du gouvernement, ce n’est pas une négociation mais un Diktat ». La coalition, pense-t-il, n’est pas dans cette logique et ne l’approuvera jamais. Se basant sur ce point de vue d’Aimé Gogué, l’on peut clairement avoir une idée sur ce que sera la déclaration de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition par rapport au sujet.

Notons que les cinq (5) chefs d’Etat préconisent des négociations pouvant aboutir à la modification constitutionnelle qui a été déjà engagée par le gouvernement togolais ainsi que la liberté des manifestations publiques que ce soit en semaine ou en week-end. Sur ce second point, Pr Tchabouré Gogué a exprimé son approbation. Rappelons que la rencontre entre les  cinq (5) chefs d’Etat (Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Nana Akufo Addo du Ghana, Muhammadu Buhari du Nigeria, Mahamadou Issoufou du Niger et Faure Gnassingbé du Togo) sur la question de la crise politique togolaise a eu lieu en marge d’un Sommet sur le franc unique de la zone CEDEAO.

Commentaire d'article

Umalis