Culture & Réligion

Togo/ Le rappeur Pikaluz passe à l’étape « Trois »

Un de plus pour l’artiste rappeur togolais Pikaluz . Après « Bintoua » et « Obena », des titres tant  appréciés par le public togolais, l’artiste vient de pondre une nouvelle sonorité. Intitulé « zan gban gban », le nouveau morceau a été officiellement lancé la semaine dernière.

« Zan gban gban » constitue un nouveau défi pour le rappeur Pikaluz , mieux, une renaissance.

Contrairement à son fort  penchant  pour les coups de gueule et les punchs prononcés, le jeune rappeur a opté cette fois pour un son plus soft, une tonalité plus douce et un message  important : l’espoir pour la jeunesse togolaise. L’artiste se fait ainsi  découvrir un autre penchant tout en restant égal à lui-même : style original, paroles « crues ».

Dans « zan gban gban », l’artiste conte son histoire personnelle pour transmettre une valeur qui aujourd’hui semble perdre du terrain. Pikaluz s’inspire de ses expériences personnelles pour conseiller ses pairs.

Rédemption ou prise de conscience ? Dans tous les  cas, qu’il soit « hard » ou « soft », Pikaluz  continue de charmer son public et d’imprégner le cœur de ses fans de la bonne musique.

 

Commentaire d'article

Umalis