Politique

L’Opposition Togolaise appelle de nouveau à manifester les 7, 8 et 9 novembre

Après les manifestations empêchées des 18 et 19 octobre derniers par le gouvernement en déversant dans les rues militaires, forces de l’ordre et de sécurité et miliciens armés, l’opposition togolaise ne lâche pas prise. Elle annonce de nouvelles dates de manifestations pour poursuivre sa lutte, celle du retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora et la libération de toutes les personnes arrêtées depuis le 19 août.

Les 7, 8 et 9 novembre prochains, la coalition des 14 partis de l’opposition appelle le peuple togolais à de nouvelles manifestations sur toute l’étendue du territoire. La coalition parle d’une grande mobilisation à travers tout le pays.

En prélude à ces manifestations, les leaders de l’opposition mèneront du 28 au 30 octobre des visites à l’intérieur du pays pour sensibiliser et réconforter les populations victimes des exactions de militaires et de miliciens dans la région centrale et dans le septentrion.

La même mission, toujours auprès des victimes de la répression, sera menée du 04 au 06 novembre dans les régions des Plateaux et Maritime.

Commentaire d'article

Umalis