Education

Dès la rentrée 2017, les études universitaires coûteront plus chers : La LTDE s’insurge !

Selon un arrêté diffusé le mercredi dernier, la hausse des frais de formation dans les grades de Master, de doctorat et de diplôme d’études spécialisées (DES) à l’Université de Lomé sera effective à partir de l’année académique 2017-2018. En réponse, la LTDE a publié un communiqué pour dénoncer cette augmentation qualifiée d’ « arbitraire ».

« Cette mesure arbitraire, antisociale, anticonstitutionnelle et génocidaire du président de l’Université et du ministre de l’Enseignement supérieur vise à empêcher les enfants des parents pauvres de continuer leurs Master et leur Doctorat », pense la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE). Après un récent accrochage avec le président de l’Université de Lomé (UL), Dodzi Komla Kokoroko, la volte-face de cette association estudiantine qui s’est fait célèbre par des manifestations de revendications était quelque peu prévisible.

A l’issue d’une trêve, les grades de Master, de doctorat et de diplôme d’études spécialisées (DES) reprennent Les étudiants togolais devront débourser pour les Master de recherche et professionnel respectivement 176.000 francs CFA et 376.000 francs CFA. Ce sera 301.000 francs CFA pour le Doctorat. Pour sa part, la LTDE interpelle les autorités gouvernementales et universitaires et leur demande de revoir cette mesure afin de « préserver la paix et la sérénité sur le campus ».

Commentaire d'article

Umalis