Politique

Le Ton de la Jeunesse Patriotique contre l’escalade de la violence au Togo

Le Togo a connu ces derniers jours une barbarie qui ne dit pas son nom. Le nombre de victimes (morts et blessés) augmente au jour le jour. Face à cette escalade de violences, les acteurs politiques sont de nouveau interpellés pour mettre fin à la violence.

C’est à toutes les parties (pouvoir, partis politiques, manifestants et militaires) que le Ton de la Jeunesse Patriotique (TJP) s’est adressé, car selon ce mouvement, chacun a une part de responsabilité dans cette montée de violence.

Le TJP condamne les barricades érigées et les pneus brûlés sur les voies publiques. Aussi, il dénonce l’agissement des forces de l’ordre et des militaires qui pour disperser les manifestants, « n’ont pas hésité à tirer à balles réelles sur des citoyens à main nues ». Selon le TJP, ces violences doublées des actes des milices, ont plongé la population dans une psychose générale.

Face à cet état de chose, le mouvement « interpelle tous les acteurs politiques à prendre non seulement de la hauteur mais également leurs responsabilités afin que la politique ne soit une source de frustration pour les pauvres populations déjà accablées par la pauvreté, la précarité ». Le chef de l’État Faure Gnassingbé, qui dit toujours « je suis le président de tous les Togolais est également interpellé pour siffler la fin » de cette violence qui conduit le pays à une guerre civile.

Commentaire d'article

Umalis