Politique

Togo / Affrontements entre manifestants et forces de l’ordre : Un enfant tué par balle et plusieurs blessés graves

Les échauffourées ont atteint plusieurs quartiers de Lomé. Les manifestants ont érigé des barricades et brûlé des pneus. Les forces de l’ordre ont riposté par les grenades lacrymogènes. La tension est palpable : circulation fluide, rues désertes, boutiques et points de commerce fermés.

Au rond point de Bè-Kpota ce matin, les manifestants ont tenté de s’attrouper mais ont vite été dispersés à coups de grenades lacrymogènes. Selon les reporters sur place, il y a eu échanges de pierres et de coups de feu entre les manifestants et forces de l’ordre. Le bilan est lourd : un enfant aurait trouvé la mort et plusieurs manifestants ont été blessés. D’après d’autres témoignages, les forces de l’ordre auraient fait irruption au sein du centre médico-social de Bè-Kpota et passé tout le monde à tabac.

A Agoè (banlieue nord de Lomé), les manifestants résistent aux assauts des forces de l’ordre.

Selon certains témoignages, des miliciens se seraient introduits dans plusieurs maisons dans le quartier Atikoumé et agressé les habitants.

Commentaire d'article

Umalis