Politique

Togo/ Voici pourquoi l’imam Alassani Mohamed a été arrêté : Les explications de Yark Damehame

L’arrestation de l’imam Djobo Mohamed Allassani , conseiller au Parti National Panafricain, la nuit dernière dans la ville de Sokodé a déclenché plusieurs réactions. Beaucoup s’interrogent sur les raisons de cette interpellation brusque. Le  ministre de la sécurité a donc apporté des éclaircissements sur le sujet. Et une seule conclusion se dégage : cette arrestation n’est pas fortuite.

Selon Yark Damehame, le prêtre musulman a été arrêté pour ses « actes d’entrave au processus de paix ». «  Ses prêches incitent à la haine et au trouble à l’ordre public. Il a été plusieurs fois rappelé à l’ordre par l’Union Musulmane du Togo et par de hauts dignitaires religieux de la ville de sokodé », en vain » a laissé entendre le ministre de la sécurité sur une radio privée de la place .

« Ces prêches sont très mauvaises (…) il appelle à la violence et au meurtre… Le comble c’est le vendredi dernier lors de la grande prière où il a appelé les fidèles à tuer les militaires… Et c’est la justice qui a demandé à la gendarmerie de l’interpeller. Ses audios de la prêche ont été écoutés par le parquet », a poursuivi le colonel.

Le ministre de la  sécurité a tenu à faire la part des choses dans son intervention « ce n’est pas son appartenance au PNP de Tikpi Atchadam qui lui a couté cette interpellation mais son appel au soulèvement populaire » a-t-il précisé.

 

 

Commentaire d'article

Umalis