Politique

Togo / Marches ou pas les 18 et 19 octobre : La parole du ministre Payadowa Boukpessi contre celle de la coalition

Pendant que la coalition des 14 partis politiques maintient les manifestations de rue prévues pour les mercredi 18 et jeudi 19 octobre prochains à Lomé, le ministre en charge de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, conformément à l’interdiction des marches en semaine, soutient qu’il n’y aura pas de manifestation les jours ouvrés. Le bras de fer connaitra bientôt son dénouement.

Dans une intervention ce lundi dans l’émission « Actu débat » sur la radio Métrolpolys, la Coordinatrice de la coalition des 14 partis de l’opposition, Brigitte Adjamagbo Johnson a invité les togolais à sortir plus nombreux que d’habitude pour résister à cette interdiction « arbitraire ». Selon la présidente du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), les marches auront bel et bien lieu conformément aux itinéraires prévues et chuteront devant les sièges de l’Assemblée nationale et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Selon la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, des informations « sérieuses » indiquent que des milices seraient en train d’être préparés pour exercer de la violence contre les manifestants lors des prochaines manifestations. « Nous allons dire au régime ce matin-même, gare à vous ! C’est votre rôle de protéger les Togolais qui veulent manifester pacifiquement, nous nous attendons que vous preniez des mesures pour que les 18 et 19 octobre, il n’y ait pas de violence », a mis en garde Mme Adjamagbo Johnson à ce propos.

De l’autre part, le ministre Payadowa Boukpessi a réitéré l’interdiction de manifester les 18 et 19 octobre sur une autre radio ce lundi même.

Commentaire d'article

Umalis