Jeunesse et emploi

Échange de volontaires entre le Togo et le Mali dans la quête du savoir et de l’expertise

Dans le cadre du « volontariat de réciprocité », quatre jeunes volontaires ont quitté ce lundi la capitale togolaise pour Bamako (Mali). Pendant un an, ils seront formés à la communication, à la comptabilité, à l’informatique et aux techniques de mobilisation de ressources. De même, quatre Maliens sont attendus à Lomé pour la même expérience.

Selon la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah-Dogbé, le Togo est dans sa phase pilote du « volontariat de réciprocité » qui, sera par la suite expérimenté dans d’autres pays africains comme le Niger, le Ghana, le Bénin. « Le volontariat au sein de notre espace communautaire est une expérience enrichissante par le simple fait qu’elle assure une promotion de l’inter-culturalité », a-t-elle indiqué dans son message de circonstance.

Rappelons que le Togo a eu à développer ce type de volontariat avec la France il y a 2 ans. En effet, ce volontariat international de réciprocité s’offre aux jeunes âgés de 18 à 35 ans, diplômés ou non et jouissant pleinement de leurs droits civiques.

Commentaire d'article

Umalis