Politique

Invitée à Conakry par Alpha Condé président de l’UA, l’Opposition togolaise s’est ravisée

Selon le journal Jeune Afrique, l’opposition togolaise devrait se rendre à Conakry sur invitation du président guinéen Alpha Condé, encore président en exercice de l’Union Africaine (UA), pour tenter une sortie de crise. Mais ce déplacement des leaders de l’opposition en terre guinéenne a été annulé. Et le quotidien togolais Liberté en donne les motifs.

Il est rapporté que l’opposition a voulu honorer cette réunion sur la crise togolaise à Conakry mais s’est ravisée. D’après le journal Liberté N° 2537, « les leaders de l’opposition ont pressenti un traquenard à eux tendu par l’hôte guinéen, le plus grand allié de Faure Gnassingbé dans sa vie périlleuse ».

D’après certaines informations, l’ancien opposant historique Alpha Condé à son arrivée au pouvoir, fait des pieds et des mains pour s’éterniser au pouvoir. Un point commun entre lui et son homologue togolais, Faure Gnassingbé.

Il faut noter que depuis le début de la crise, la communauté internationale a appelé les parties au dialogue pour une issue favorable à la crise. Cependant la sortie de l’UA, de la CEDEAO et de l’UNOWAS invitant le gouvernement à l’organisation du référendum, a radicalisé la coalition de l’opposition qui ne réclame rien que le retour à la constitution de 1992.

Commentaire d'article

Umalis