Politique

Crise au Togo: « Alassane Ouattara n’est pas digne de confiance pour une médiation », Classio koutoglo

Pour tenter une sortie de crise au Togo, il est annoncé l’arrivée de cinq chefs d’États africains désignés par le Secrétaire général  de l’ONU, Antonio Guterres à Lomé. Parmi ces présidents, figure l’ivoirien Alassane Ouattara. Dans un coup de gueule, le togolais Classio Koutoglo estime que le président ivoirien n’est pas crédible pour la mission. Lire !

Dialogue au Togo : Tout sauf Alassane Ouattara

Peuple togolais debout,

Jeunesse à la recherche d’un meilleur avenir dans le Togo à nous tous,
Diaspora Gardienne, Active et Patriotique,

Savez-vous que nous évoluons aux petits pas vers la dernière demeure de la dictature et ses manifestations ?

Savez-vous que la nouvelle dynamique de l’Unicité d’ Action prophétique conçue bouscule les dinosaures de la dictature ?
Si vous ne voyez pas encore le vrai rapport ou vous ne voyez pas notre avancée objective dans ce combat dur sur des chemins rugueux qui nous concerne tous, nous voulons bien vous dire que notre détermination paye et offre une fierté mondiale sur le visage de tout togolais vivant sur la terre de nos aïeux et partout sur les terres étrangères.

Posez-vous la simple question de savoir pourquoi le Secrétaire Général de l’ONU n’insiste plus ou n’impose plus les machins orduriers de IBN CHAMBAS et de cette aventurière du Sahel téléguidée par Gilbert Bawara qui avait fait une dernière des classes de cette institution Onusienne?

Sans doute et sans ambages, c’est parce que vous êtes debout sur la terre de nos aïeux.

C’est parce que vous n’avez plus peur de personne ni les gaz lacrymogènes des tortionnaires, hitlériens, nazis, chef des djihadistes, terroristes Yark Dahemane et Faure Gnassingbe.

C’ est parce que vous décidez de prendre votre destin en main en restant debout tout en confiant le volant de la conduite a une classe politique avertie et suffisamment expérimentée qui accepte les innovations et suggestions pour évoluer.

C’est aussi parce que la Diaspora est sortie totalement de ce carcan de division, de militantisme pour accueillir et accepter la Notion de l’Unicité d’Actions afin de finir avec la dictature vieille de 50 ans.

Tout en ne comptant pas trop sur aucun dialogue pour avancer avec le RPT UNIR diable, nous pouvons néanmoins nous réjouir et remercier le Secrétaire Général de l’ONU de suivre de près l’évolution meurtrière des évènements au Togo dans des mensonges et des montages grotesques d’un groupe de gangsters et imbéciles autour du Gourmand Faure Gnassingbe qui refuse de changer.

Nous ne comprenons pas pourquoi le Secrétaire Général a accepté qu’Alassane Ouattara, le chef rebelle , le farceur, le tueur africain qui nous a mis sur ce chemin de la crise togolaise, fait partie de cette délégation de groupe des chefs d’ État perspicaces , démocrates, visionnaires à l’ image de Patrice Talon( Benin) , de Nana ( Ghana) , de Marc Christian kabore ( Burkina ).

Nous mourrons d’envie cruelle de demander à la Jeunesse Togolaise debout, au Peuple en colère, a la Diaspora intelligente du Togo, aux associations de la société civile de demander aux 14 forces démocratiques de dire au Secrétaire General de l’ ONU que nous ne voulons plus Alassane Ouattara dans aucune crise du Togo comme nous venons de le notifier à la délégation de la francophonie .

Quel sera le sens d’accepter Alassane Ouattara dans une tentative de dialogue au Togo et ne pas accepter la vieille de la Francophonie.

Pas deux poids, deux mesures chez nous les démocrates. Que le Peuple s’indigne gravement contre la mission d’Alassane Outtara. Depuis quand quelqu’un qui a tué des milliers de personnes pour arriver au pouvoir peut dire une bonne chose à son homologue de même acabit ?

Alassane Ouattara est de trop pour cette délégation qui s’annonce à Lomé.
Les trois présidents frontaliers du Togo suffisent pour nous.

Nous voulons même leur réserver un accueil chaleureux et populaire à cause de leurs exemples qu’ils donnent moralement, démocratiquement, et humainement dans le bon sens et la raison a la génération présente et future.

Nous ne voulons pas que la présence de Ouattara nous recule de notre liesse populaire qui va nous conduire à les accueillir.

Si le SG de l’ONU veut nous ajouter toujours un chef d’Etat encore, nous lui demandons respectueusement de nous envoyer la présidente du Liberia Hélène Johnson.

En attendant que ce ballet s’ouvre, nous pouvons continuer par corriger Yark Dahemane et Boukpessi.

Nous pouvons dire à Yark Dahemane que lui-même peut se rendre compte de sa nullité légendaire en droit.

Lorsque nous lui disons que le baccalauréat n’est pas suffisant pour être ministre de la sécurité pendant plus de 12 ans, il nous a répondu que nous n’avons pas vu Eyadema Gnassingbe avec le diplôme de CE1 E qui a fait 38 ans au pouvoir ….

Voilà que le terroriste Yark Dahemane ne sait pas faire le distinguo entre la loi et la décision ministérielle.

Une décision ministérielle ne vient pas abroger une loi fondamentale d’une République.

Il ne sait pas ce qui vient en premier lieu et ce qui suit après.

Un toquet aux oreilles de chauves-souris qui ment comme le chien aboie et tue comme le fils de Daesch.

Peuple,
Jeunesse debout,

Rendez-vous le 18 octobre 2017.

Nous osons croire que les leaders des Forces démocratiques vont mieux nous orienter bientôt .

Notre détermination va faire la différence au Togo

Nous sommes certains que la Diaspora, dans son ensemble, va commencer par annoncer leurs rues bientôt !

Ensemble, debout pour la fin de la dictature.

Ils ont le dos au mur. Leurs gaz sont finis.

Libérons les pour qu’ils prennent la retraite .

Classio Koutoglo

Commentaire d'article

Umalis