Développement

Togo/ Les OSC de cinq pays de l’Afrique de l’ouest s’unissent pour l’atteinte des ODD

Des organisations de la société civile togolaise font partie d’une dizaine d’organisations issues de cinq (5) pays de la sous-région ouest africaine, présentes à la rencontre du  « social watch ». C’est  un forum citoyen sur la paix et le développement, en matière de contrôle citoyen de l’action publique (CCAP) et le suivi des Objectifs de développement durable (ODD) dans l’espace de la CEDEAO. Ensemble ces OSC travaillent à élaborer des recommandations pour un meilleur suivi des ODD.

Au total 50 acteurs de la société civile se sont penchés  sur l’élaboration un cadre d’action communautaire pour le CCAP et le suivi citoyen des ODD, conformément à la vision 2020 de la CEDEAO.

Pour les responsables du social watch, cette rencontre vise un but bien défini. « Des OMD aux ODD, d’appréciables efforts sont faits à divers niveaux par les Etats pour une amélioration continue du bien-être individuel et collectif des citoyens. Toutefois, des gaps existent et plusieurs contraintes et faiblesses jalonnent la conduite de l’action publique pour l’atteinte des ODD en Afrique de l’Ouest », expliquent ils.

Cette rencontre a également été une occasion pour les participants de mener des réflexions sur la situation sociopolitique du Togo, essentiellement sur l’aspect relatif aux ODD en vue de trouver des solutions idoines.

Notons que le Social Watch est un réseau des organisations de citoyens engagés dans la poursuite de la paix et de la justice. Il agit sur le plan social, économique et environnemental. A cette séance de travail sont représentés le Togo, le Bénin, le  Burkina Faso,  la Côte d’Ivoire, et le  Ghana.

Commentaire d'article

Umalis