Politique

Les « Tem » seraient-ils devenus indésirables dans l’armée togolaise?

Le colonel Ouro-Bang’na Nassam, responsable de la Direction des services interarmées des forces armées togolaise (FAT) ne l’est plus. Il aurait été muté de la tête de ce régiment pour des raisons ethniques et politiques, rapporte le journal Liberté.

D’après ce quotidien, le changement du colonel Ouro-Bang’na Nassam a sa source dans les actions du leader du Parti national panafricain (PNP) Tikpi Atchadam, auquel le colonel serait soupçonné d’être affilié.

Les « Tem » seraient-ils devenus indésirables ? En tout cas c’est ce que nous laisse croire ces informations rapportées par le Journal Liberté. « Au sein du pouvoir de Faure Gnassingbé, les Tem (ethnie de Tikpi Atchadam) ne sont pas vus d’un bon œil. Certains sont devenus des indésirables… des cadres Tem qui occupent des postes stratégiques font les frais de ce que certains qualifient déjà de « purge des Tem » au sein de l’appareil sécuritaire étatique», a écrit le journal.

Selon le même journal, plusieurs autres cadres Tem seraient sur le banc des accusés, parce que soupçonnés d’appartenir au PNP de Tikpi Atchadam.

Commentaire d'article

Umalis