Politique

Le Président du CAR, Me Yawovi Agboyibor contre toute idée de référendum

Alors que la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Africaine (UA) et le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), dans un communiqué conjoint, appellent Faure Gnassingbé à organiser le référendum, plusieurs voix s’élèvent et disent non. C’est le cas de Me Yawovi Agboyibor, président du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Selon cet acteur politique, avocat de formation, la Constitution de 1992 est sacrée car obtenue après de longues luttes. Il dit non à toute idée de référendum et dénonce une révision constitutionnelle unilatérale alors que l’opposition réclame le retour de la Constitution de 1992. « Il nous appartient de faire entendre à notre peuple et à la Communauté internationale que ce référendum n’a aucun sens, et que nous devons tout faire pour l’éviter et régler le problème togolais autrement », a-t-il rappelé.

L’ancien Premier ministre a par ailleurs salué le génie de Tikpi Atchadam qui a su aborder autrement le problème togolais, qui est le rétablissement de la Constitution de 1992. Et d’ajouter, « les manifestations seules ne suffisent pas, il faut aussi dialoguer ».

Commentaire d'article

Umalis