Finance

Le Togo s’appuie sur le FMI pour le renforcement de la gestion budgétaire

Les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales et les présidents des institutions régionales étaient à une réunion des pays de la Zone franc ce vendredi à Paris. Il a été question des risques pouvant découler d’un ré-endettement rapide, dû à d’importants déficits publics, pouvant affecter les équilibres internes et externes des Etats concernés.

En effet, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a participé à cette rencontre de Paris. D’ailleurs, il prendra également part aux Assemblées d’automne du FMI et de la Banque mondiale ce week-end à Washington. Rappelons que le Togo a signé un accord de Facilité Elargie de Crédit (FEC) avec le FMI en début de cette année ; ce qui lui garantie près de 241,5 millions de dollars sur 3 ans en appui aux réformes économiques et financières.

Par ailleurs, la nécessité d’une mobilisation accrue des recettes fiscales non-pétrolières a été discutée. A cet effet, il est prévu l’élargissement des assiettes, l’optimisation de la transparence et des capacités des administrations fiscales, l’harmonisation de certaines règles sur le plan sous-régional, une meilleure coopération ainsi que l’exploitation des nouveaux outils numériques entre l’Etat et le contribuable.

Commentaire d'article

Umalis