Media

Togo / Couverture déséquilibrée des manifestations par la TVT : Où est donc le professionnalisme ?

« La Télévision Togolaise, n’est-elle pas la télé à nous tous, la télé de tous les togolais sans distinction ? », s’est interrogé Me Dodji Apevon sur la radio Victoire Fm lors d’une émission hier jeudi. Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Pasteur Edoh Komi s’inscrit dans la même dynamique en publiant un communiqué pour dénoncer la couverture partielle et déséquilibrée des manifestations politiques du parti Unir et des partis de l’opposition.

Selon MMLK, « cette volonté manifeste d ’empêcher une partie de la classe politique Togolaise de s’exprimer sur les médias publics viole l ‘article 130 de la constitution togolaise relatif aux attributions de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), celles de veiller au respect d ‘informations et de communications et à l ‘accès équitable des partis politiques et des associations aux moyens officiels de communication et d’informations ».

Rappelons que l’ex-Président de la HAAC, Feu Pitang Tchalla, avait rencontré les médias publics par rapport à cette situation il y a seulement quelques semaines. Il les a d’ailleurs sommés de respecter les règles déontologiques du métier en traitant les informations en toute impartialité et en accordant une durée d’antenne identique aux évènements du parti au pouvoir et ceux des partis de l’opposition.

« Par exemple, la TVT a consacré ce 4 octobre 2017 plus d’une dizaine de minutes au meeting des partis de la mouvance présidentielle alors que dans une petite minute , la manifestation des partis politiques de l’opposition à Lomé a été expédiée avec des images non conformes à la réalité », indique le communiqué du MMLK. Aussi, le Mouvement Martin Luther King condamne tout comportement non civique, maladroit, agressif et appelle les uns et les autres à faciliter aux hommes et aux femmes des médias leurs activités sur le terrain.

Commentaire d'article

Umalis