Politique

Pour une sortie de crise, Kossi Aboka invite l’opposition togolaise à faire profil bas

Le président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe a animé hier jeudi un meeting d’information et de sensibilisation pour UNIR, à Agoè Nyivé. Le sujet des réformes a été au cœur des échanges. Il a sensibilisé les militants d’UNIR sur le contenu du projet de loi sur les réformes, qui a été voté par les parlementaires UNIR.

Selon Kossi Aboka, le projet de loi du gouvernement sur la révision constitutionnelle portant limitation des mandats présidentiels et des députés a été élaboré en faveur de la jeunesse. Les nouveaux textes ont pour but de permettre à la jeune génération de s’essayer au parlement en tant qu’élu du peuple. « Ce que veut le gouvernement c’est de permettre aux jeunes aussi de participer au développement du Togo en commençant d’abord par  représenter le peuple à l’hémicycle. Voilà pourquoi il propose la limitation du mandat aussi bien présidentiel que législatif » a indiqué Kossi Aboka.

Du côté de l’opposition, M. Aboka estime qu’elle est composée de gens qui veulent rester opposants à vie, raison pour laquelle ils bloquent les réformes proposées par le pouvoir. Et d’ajouter, c’est l’heure pour les détracteurs de Faure Gnassingbé de faire profil bas pour une sortie de crise immédiate. « Il y a des gens qui veulent être des opposants à vie et ne veulent pas laisser la chance aux jeunes de participer à la gestion publique », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a exhorté les militants d’Agoè-Nyivé à soutenir la politique de paix prônée par Faure Gnassingbé et à faire bloc aux « ambitions démesurées » de l’opposition.

Commentaire d'article

Umalis