Politique

Ce que vont servir les 410 000 francs versés aux députés d’après les autorités togolaises

On apprenait lundi dernier dans une déclaration des députés membres des partis politiques de la coalition de l’opposition togolaise, qu’une somme de 410 000 francs a été ajoutée aux indemnités des députés. Alors qu’ils s’interrogeaient sur les raisons de cet ajout et parlent de tentative de corruption, les autorités togolaises donnent des éclaircissements au sujet des 410 000 francs.

La théorie de tentative de corruption a été relayée abondamment sur les réseaux sociaux, surtout que les députés disent n’avoir reçu aucune explication sur cette dotation. Aux nouvelles, cette dotation n’est rien d’autres que les indemnités de déplacements des députés dans leurs zones.

Selon les autorités, une indemnité de 40 000 francs par mois est versée à chaque député à l’Assemblée nationale et les 410 000 francs sont des arriérés. « Il y a eu des retards depuis janvier. Le ministère de l’économie vient à peine de débloquer les fonds. Et eux ils veulent parler de ça comme une affaire politique », a ajouté un membre du gouvernement qui accuse l’opposition de vouloir faire de l’intox avec cette affaire pour mobiliser plus de monde pour la manifestation programmée.

Notons que les députés de l’opposition ont annoncé assister les blessés, réfugiés politiques et les personnes arrêtées lors des manifestations du PNP le 19 août et de la coalition de l’opposition.

Commentaire d'article

Umalis