Politique

Togo/ Rétroactivité de la constitution : Roi Agokoli IV, « C’est un débat futile ! »

Togbui Agokoli IV est le président de l’union des chefs traditionnels du Togo. Présent à Notsè  dans la préfecture de Haho ( environ 90 km au nord de la capitale) le weekend dernier où il a participé à un meeting du parti présidentiel Union pour la République (UNIR) , le gardien des Us et Coutumes s’est prononcé  sur la crise que traverse actuellement au cœur de laquelle se loge la question des reformes.

Présidé par le premier ministre togolais Komi  Selom Klassou, le meeting politique du parti UNIR  à Notsè était consacré au débat sur les  réformes constitutionnelles. La rencontre a connu la présence de roi Agokoli IV, grand sympathisant du parti.

Occasion pour lui de donner son opinion sur le sujet, pour lui,  c’est tout simplement désolant de ne pas poursuivre le chemin avec le parti en place. « Si vous débroussaillez 5 parcelles sur 10 dans votre champ, au retour, vous n’allez plus revenir en arrière mais vous intéresser aux 5 autres restantes », a-t-il dit dans un message court, s’exprimant sur la rétroactivité de la loi avec les réformes vis-à-vis du mandat présidentiel.

Le chef traditionnel a par la même occasion réitéré son soutien  et celui de son peuple au parti au pouvoir pour dit il poursuivre sa mission.

« Nous vaillantes populations de Haho, dans sa diversité ethnique et religieuse nous engageons résolument aux côtés de Faure Essozimna Gnassingbé élu démocratiquement par le peuple togolais et l’encourageons à continuer sa mission dans son seul intérêt de l’ensemble des Togolaises et Togolais »,a tonné Togbui  Agokoli IV.

Commentaire d'article

Umalis